L’IPTV, est-ce légal ?

0
22
vues
IPTV

Introduction

L’IPTV a vu le jour vers la moitié des années 90. À l’aube de l’an 2020 et depuis la force de la connexion internet, c’est devenu indispensable aux foyers et dans le monde entier. Pour faire simple, l’IPTV permet d’avoir des chaînes de télévision sur divers types de support via une connexion internet. Pour ceux qui n’ont pas une Smart TV, pour avoir les services IPTV, il faut avoir une box IPTV ou une box Android. Sur le marché, on trouve des abonnements légaux comme chez Free ou orange et des abonnements totalement illégaux.

Dans quelle mesure est-ce légal ?

Un service ou abonnement IPTV est dit légal lorsque le fournisseur paye les droits d’auteur et les droits de diffusion. À la sortie d’un film, d’un documentaire ou autre, dès qu’une entité les diffuse, elle verse une part de droit d’auteur et de diffusion à son propriétaire. C’est la loi dans beaucoup de pays notamment la France. Donc, lorsque vous regardez un film sur une chaîne de télévision, dites-vous que la chaîne paye une commission au producteur du film. Pour les chaînes sur IPTV c’est la même chose, toutes les diffusions sont soumises à des droits d’auteur. Pour un comparatif des meilleurs abonnements IPTV légaux, nous vous recommandons d’aller faire un tour sur https://passion-xbmc.org/

Voici quelques astuces pour reconnaître qu’une IPTV est légale :

  • L’abonnement coûte au moins 18€ par mois : ce prix n’est pas figé. Des abonnements légaux sont un peu moins chers (15€) pendant les saisons de solde. Ce prix peut aussi grimper jusqu’à plus de 30€ selon le nombre de canaux, le type de canal ou encore l’événement exceptionnel à acheter comme pendant la coupe du monde par exemple.
  • Le fournisseur d’abonnement est connu et possède au moins un bureau physique et un contact valide. La plupart du temps, les fournisseurs légaux ont des boutiques où vous pouvez demander des services après-vente ou pour faire et refaire vos abonnements.
  • Le fournisseur possède un site où il explique que ses abonnements sont légaux. Le site de ce type de fournisseur est facile à reconnaître. Il propose des bouquets avec une dizaine, une vingtaine ou plus d’une centaine de chaînes. Chez les illégaux, pour un prix modique, on vous propose des milliers de chaînes.

Avec un service IPTV légal, vous pouvez soit utiliser la box du fournisseur comme pour Free ou Canal+, soit utiliser une box Android et installer les applications adéquates se faire vos abonnements. L’utilisation des box Android n’est pas illégale, de même que l’utilisation de VPN pour accéder à des chaînes étrangères. C’est le type d’abonnement qui fait que celui-ci soit illégal ou pas. Si vous trouvez un abonnement et que vous n’êtes pas sûr de savoir sa nature, vous pouvez faire une recherche sur le web. Il y a toujours un site qui vous dit que le service est légal ou pas.

Dans quelle mesure ce n’est pas légal ?

Un service IPTV est illégal lorsqu’il ne respecte pas la loi de la diffusion. C’est-à-dire qu’il diffuse des films, des documentaires et autres sans avoir payé les droits de diffusion et les droits d’auteur. C’est une autre forme de la contrefaçon. Et toutes les personnes qui consomment et qui achètent de la contrefaçon sont aussi passibles d’une peine civile, voire même pénale.

Comment ces IPTV illégales font-elles ? Elles copient les vidéos sur une plateforme torrent par exemple et elles les stockent dans leur serveur pour pouvoir les mettre à disposition des utilisateurs. Elles captent aussi les chaînes de télévision du monde entier pour les diffuser.

Vous reconnaîtrez un service IPTV illégal grâce à ces quelques détails :

  • Le prix de l’abonnement est très en dessous des abonnements légaux. Ici, on parle d’une dizaine d’euros pour des milliers de chaînes dans le monde. Certains fournisseurs proposent moins de 100€ l’année avec un nombre de chaînes illimité.
  • Le nombre de chaînes proposées dépasse le millier : pour l’abonnement le plus cher chez les illégaux, vous avez plus d’un millier de chaînes du monde entier. On y trouve les chaînes nationales, internationales, les sports, les documentaires et même les chaînes payantes.
  • Le paiement de l’abonnement se fait uniquement sur le site via PayPal ou autre moyen de paiement en ligne. C’est l’offre typique des services illégaux. Vous ne pouvez pas faire votre abonnement ou réabonnement dans une boutique, car ils n’en ont pas. Ce type de paiement est risqué, car vous pouvez ne rien avoir du tout après votre paiement.

Ce ne sont que les points les plus visibles. Avec un peu plus d’expérience, vous verrez au premier coup d’œil sur le site qu’ils sont dans le noir.

Si vous vous abonnez à ce type de prestation, sachez que vous pourrez encourir jusqu’à 3 ans d’emprisonnement sans parler de l’amende à payer. Par la même occasion, vous serez interdit d’utiliser de la connexion internet. Bien entendu, vous serez averti deux ou trois fois et si vous récidivez, l’emprisonnement sera au programme. Sachez aussi qu’avec les nouvelles technologies, les fournisseurs d’accès internet sont en pleine recherche pour contourner les utilisations de VPN.

Conclusion

Même si les tarifs des IPTV illégaux sont alléchants et même si le nombre de chaînes est phénoménal, les risques sont énormes. Maintenant que vous avez tous les éléments entre les mains sur les IPTV légaux et illégaux, à vous de faire le choix. Nous ne conseillons en aucune manière l’utilisation des services illégaux. Si vous souhaitez payer moins cher, faites une comparaison de prix des abonnements légaux et prenez le moins cher. On trouve aussi des abonnements gratuits de plusieurs mois surtout pendant les périodes des fêtes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here